L'Amour dans le couple

Publié le

 

          LA NORME DE L'AMOUR DU MARI

        Comme Christ a   l'Église !





 I Préambule

 

Prenez donc garde
à marcher soigneusement,
non pas comme étant dépourvus de sagesse,
mais comme étant sages ;

saisissant l'occasion, parce que les jours sont mauvais !


C'est pourquoi
ne soyez pas sans intelligence, mais
 comprenez quelle est la Volonté du Seigneur.

 



 



II Modèle de l'Amour



Maris, aimez vos propres femmes,
comme aussi le Christ a aimé l'Assemblée
et S'est livré Lui-même pour Elle,
  • afin qu'Il La sanctifiât,
en La purifiant par le lavage d'eau par la Parole ;
  • afin que Lui se présentât l'Assemblée à Lui-même,
glorieuse,
n'ayant ni tache,
ni ride,
ni rien de semblable,

  • mais afin qu'Elle fût sainte et irréprochable.

De même aussi, les maris doivent aimer leurs propres femmes comme leurs propres corps ; celui qui aime sa propre femme s'aime lui-même.  

Car personne n'a jamais haï sa propre chair, mais il la nourrit et la chérit, comme aussi le Christ l'Assemblée :
 

car nous sommes Membres de Son Corps,
- de Sa Chair et de Ses Os.

C'est pour cela que l'homme laissera son père et sa mère et sera joint à sa femme ; et les deux seront une seule chair.

Ce Mystère est grand ;
mais moi je parle relativement à
Christ et à l'Assemblée.

 

 



III Remarques


L'homme laissera son père et sa mère et sera joint...


L'Acte unique et divin que Dieu fait, lors d'un mariage, de "cimenter" deux personnes en "Une seule Chair" est la démonstration concrète, compréhensible et palpable pour nos intelligences limitées, de ce GRAND MYSTÈRE qu'est l'Union de Christ et l'Église.
Ceci, c'est la Part de Dieu ! 

"C'est pour cela..."
    L'Institution du Mariage témoigne de cette grande Vérité.



Dieu a créé l'homme libre de choisir la Vie, afin qu'il vive !


Quelle est la part - la responsabilité -  de l'homme ?


Regardons ce que dit Jésus dans l'Évangile de Luc


Et voici, un docteur de la Loi se leva pour L'éprouver, et dit :

Maître, que faut-il que j'aie fait pour hériter de la Vie Éternelle ?

Et Il lui dit :

Qu'est-il écrit dans la Loi ?  Comment lis-tu ?

Et répondant, il dit :

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu
 de tout ton cœur,
et de toute ton âme,
et de toute ta force,
et de toute ta pensée ;

et ton prochain comme toi-même.

 Et Il lui dit :

Tu as bien répondu ; fais cela, et tu vivras !


Luc 10, 25-28

 

Reprenons les versets cités ci-dessus, dans leur contexte de "L'Ancien Testament" ou "L'Ancienne Alliance".



Et ce sont ici les commandements, les statuts, et les ordonnances,
que l'Éternel, votre Dieu, a commandé de vous enseigner,
  • afin que vous les pratiquiez dans le pays dans lequel vous passez pour le posséder ;
  • afin que tu craignes l'Éternel, ton Dieu, pour garder, tous les jours de ta vie, toi, et ton fils, et le fils de ton fils, tous Ses Statuts et Ses Commandements que Je te commande,
  •  et afin que tes jours soient prolongés.

Et tu écouteras, Israël ! et tu prendras garde à les pratiquer,
afin que tu prospères,
et que vous multipliiez beaucoup dans un pays ruisselant de lait et de miel,
comme l'Éternel, le Dieu de tes pères, te l'a dit.

Écoute, Israël : L'Éternel, notre Dieu, est Un seul Éternel.

Et tu aimeras l'Éternel, ton Dieu,
de tout ton cœur,
et de toute ton âme,
et de toute ta force.

Et ces paroles que Je te commande aujourd'hui, seront sur ton coeur.

  • Tu les inculqueras à tes fils, et tu en parleras,
  1. quand tu seras assis dans ta maison,
  2. et quand tu marcheras par le chemin,
  3. et quand tu te coucheras,
  4. et quand tu te lèveras ;
et tu les lieras comme un signe sur ta main,
et elles te seront pour fronteau entre les yeux,
 et tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes.


  Lévitique 19,  2-3 & 18


...Vous serez saints, car Moi, l'Éternel votre Dieu, Je suis Saint.

Vous craindrez chacun sa mère et son père ;
et vous garderez Mes Shabbats. 
Moi, Je suis l'Éternel, votre Dieu.

...mais tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Moi, Je suis l'Éternel.



Encore quelques points à retenir

  • Dieu est Bon et Il ne nous donne pas des ordres auxquels nous sommes incapables d'obéir ! Il a pourvu en nous donnant Jésus-Christ, Yeshuah ha Massiah - de Son Nom hébreu, qui a accompli toute la Loi pour que nous soyons rendus capables d'obéir, de connaître et de faire la Volonté de Dieu dans notre vie sur terre.

  • Pour pouvoir aimer mon prochain, il faut premièrement que je sache m'aimer moi-même, afin de pouvoir obéir à ce commandement "aimer comme moi-même" ! Je dois pouvoir "me voir" comme Dieu me voit, un être unique et précieux à Ses Yeux, racheté au prix du Sang, de la Vie de Son Fils à la Croix.

  • Pour aimer Dieu, je dois aussi savoir - c'est-à-dire, avoir la Révélation - que je suis aimé de Lui, tel que je suis, car Il me voit au travers de Son Fils. 

  • C'est une Grâce, une Bénédiction (Grâce imméritée de Dieu) : je ne peux pas l'acquérir par quelque moyen que ce soit, je La reçois dans mon indignité et mon éloignement de Lui. Alors la Foi qui m'anime, Lui permet de venir faire Sa Demeure en moi : mon corps devient le Temple du Saint-Esprit !



 

IV Application concrète
 Comment le mari peut-il "vivre" cet Amour pour son épouse ?
  • Le mari est "rendu capable" d'obéir à cet Ordre divin dans son Mariage, à une seule condition :

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu
 de tout ton cœur,
et de toute ton âme,
et de toute ta force,
et de toute ta pensée ;

et ton prochain comme toi-même.

 Et Il lui dit :

Tu as bien répondu ; fais cela, et tu vivras !


Luc 10, 27-28


  • Le mari a déjà démontré son obéissance, dans la maison de son Père, en application du cinquième Commandement de la Loi de Dieu


HONORE ton père et ta mère,
(c'est le premier commandement avec promesse)
afin que tu prospères
et que tu vives longtemps sur la terre !

Éphésiens 6, 2

  • Le mari peut concrètement "quitter son père et sa mère" car auparavant, il aura honoré son père et sa mère !  Pour pouvoir quitter quelque chose, il faut déjà, au préalable, s'y être attaché, la connaître, en "avoir usé"...




  Que signifie : honorer quelqu'un ?

 

Cela veut dire :

- porter la personne dans son cœur,
- la considérer bien au dessus de soi,
- la mettre hors de portée de reproches ou d'accusations,
- refuser d'accepter de jeter un quelconque discrédit sur cette personne à cause de ses fautes ou de ses manquements.

 

 


La définition du Dictionnaire Le Petit Larousse Illustré est très significative :

Honorer :
  1. Rendre hommage à quelqu'un, à sa mémoire, à une qualité qui le rend éminent ; célébrer...  
  2. Procurer de l'honneur, de la considération à...
  3. Accorder quelque chose comme une distinction... 
  4. Remplir une obligation, ses engagements...


Hommage : il y a deux sens précis :
  1. Historiquement, c'est une cérémonie au cours de laquelle le vassal se déclarait l'homme de son son suzerain. Elle s'accompagnait du serment de fidélité et précédait généralement l'investiture du fief.
  2. Don, offrande faits par estime, respect ; marque, témoignage d'estime, de respect envers quelqu'un..


Nous pourrions résumer tout cela en quatre simples mots :

vivre la vie d'Alliance !




Le mari,
ayant appris à vivre la vie d'
Alliance avec son Dieu,
l'applique "naturellement"
avec ses propres parents
et sera à même, sera capable,
de la vivre en plénitude avec son épouse !



Il n'aura aucun effort à faire... Il sera "naturellement" spirituel !!






V En conclusion




La Norme de Dieu pour la Relation matrimoniale au sein de l'Alliance de Mariage, c'est :
comme CHRIST et l'Église


ni plus, ni moins !


La capacité ne se trouve pas dans l'être humain de vivre selon cette norme ; mais


...notre capacité vient de Dieu,
qui nous a rendus propres aussi pour être des
Ministres de la Nouvelle Alliance,

non de la lettre,
mais de l'Esprit,
car la lettre tue, mais l'Esprit vivifie.

1 Corinthiens 3, 6


Parce que nous aommes appelés à administrer les richesses de ce Trésor  - en tant que Ministres de la Nouvelle Alliance -  nous sommes rendus capables par la Grâce de Dieu
d'être ce qu'Il veut que nous soyions !! C'est cela notre Appel sur la Terre !




Nous devons remarquer que les différents versets cités se trouvent inscrits dans des chapitres qui mentionnent le combat spirituel :


il n'y a jamais de grandes Victoires remportées concrètement dans nos vies
SANS
des relations humaines
des relations domestiques
et des relations conjugales
JUSTES en Dieu !



Ceci explique bien des défaites dans nos vies personnelles, familiales, ecclésiales et dans  notre intercession pour notre pays ; cependant, il y a un Remède...


Nous reviendrons ultérieurement sur ce sujet dans un site spécifique encore en construction :

LE SACERDOCE ROYAL



Publié dans MARIAGE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article